S'identifier - Contact

Nos liens (blog, presse...)


Alain Lambert Pinocchio

Après Monsieur LAMBERT le pigeon voyageur, Monsieur LAMBERT le butineur, voilà Monsieur LAMBERT le menteur

Par De Cornecul • Actualités • Mardi 08/05/2012 • 0 commentaires  • Lu 3258 fois • Version imprimable

Mots-clés : , , , , ,




L’air du temps est gris pour notre phoenix  national, avoir quitté l’UMP par dépit (faute de perchoir au Sénat ?) notre pigeon–voyageur s’est  posé sur l’épaule du patron du Modem dont l’aura a beaucoup pâli au premier tour de la Présidentielle. Après avoir contribué à la perte de la Région, du canton Alençon II, le voilà lancé à coup de contrevérités et de mensonges, dans d’autres soutiens douteux.

  • A la famille PELLERAY, (voir l'article A not bon maître sur ce site) le questionne sur le soutien inconditionnel à la famille PELLERAY (son ex Chef de Cabinet et ex-directeur de Cabinet). Pour mémoire les PELLERAY possèdent une société d’informatique WICONNECT traitant des marchés avec le Conseil Général.La Famille PELLERAY en déni du droit et avec la bienveillante neutralité du parquet possède en propre la SEP société de traitement des déchets où son directeur de cabinet A.PELLERAY et sa famille sont actionnaires. Beaucoup de sollicitude autour de cette société, (fonds publics et privés, aménagements routiers dédiés en priorité à l’entreprise SEP, marchés passés avec la collectivité).
  • Au projet de décharge de GDE à Nonant le Pin où malgré les recours, les services de LAMBERT ont fait exécuter en urgence absolue un accès au site contesté, où LAMBERT (connaissant parfaitement le caractère sulfureux de l’entreprise et de ses dirigeants) a plaidé es qualite près de l’autorité Préfectorale l’autorisation de ce site malgré l’avis contraire des commissaires enquêteurs, pendant que Pelleray Alain, son encore directeur de cabinet faisait un lobbying près des membres du CODERST pour qu’ils se prononcent pour l’installation.
Est il utile de rappeler que le Conseil Général à la prérogative : « organisation et gestion du Plan Départemental de traitement des déchets »…

Enfin, la dernière « sortie » de M. le Président A.LAMBERT confine au sordide et manifeste un mépris total pour une partie de ses administrés.

Un riverain du site écrit à Brice HORTEFEUX pour alerter les pouvoirs publics. HORTEFEUX téléphone à Alain LAMBERT pour s’informer du dossier, que répond ce dernier : « tu sais, cette région est un désert, et l’entreprise va créer 150 emplois ».

Vous souteniez déjà des personnages douteux, mais tant de mensonges et tant de mépris, pour tant de personnes en une seule phrase… Chapeau Monsieur LAMBERT… Allez vous cacher là où la honte ne vous rattrapera pas…

Le rédacteur d’astreinte, René Hamel